in

Deux policiers accusés de viol sur une jeune femme de 18 ans qui était menottée.

Deux officiers de la brigade des stupéfiants de la police de New York sont accusés de viol par une jeune femme de 18 ans.

Selon la victime, un des deux officiers l’aurait forcé à avoir des relations sexuelles avec lui. Ensemble, les deux policiers auraient également exigé une fellation de la part de la jeune femme.

L’incident s’est produit le 15 septembre dernier à Coney Island.

Connue sous le nom d’Anna Chambers sur les réseaux sociaux, la victime affirme que le viol fait suite à son arrestation le 15 septembre dernier. Les policiers l’accusent d’avoir fumé du cannabis.

Ils auraient demandé aux deux garçons qui l’accompagnaient de partir avant de demander à la jeune femme de se déshabiller afin de procéder à une fouille.

Les deux policiers auraient expliqué à Anna qu’elle passerait trois heures au commissariat si elle ne faisait pas ce qu’ils demandaient.

Les policiers l’auraient ensuite agressé sexuellement sur un parking alors qu’elle portait toujours ses menottes aux poignets.

Les deux hommes admettent que les relations sexuelles ont bien eu lieu mais assurent qu’elle était consentante.

Ils ont également tenté de discréditer la victime en pointant du doigt qu’elle avait déjà porté plainte plus tôt dans le mois contre la ville de New York en réclamant de l’argent. De plus, elle aurait publié des photos provocantes sur les réseaux sociaux suite à l’agression sexuelle.

Anna Chambers affirme qu’il y a bien eu viol et que les relations sexuelles n’étaient absolument pas consentantes.

« Elle est choquée par les déclarations des policiers après tout ce qu’ils lui ont fait. Elle a été violée alors qu’elle avait des menottes, c’est la vérité » déclare son avocat Michael David.

« Elle a honte de ce qu’il s’est passé et elle est très déprimée. Sa vie a changé après cette expérience, elle a peur de la police et elle veut que justice soit faite » ajoute-t-il.

Si les policiers sont reconnus coupables par le jury, ils risquent 3 à 25 ans de prison.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Une ado de 15 ans poignarde sa soeur pour une histoire de téléphone.

Une experte révèle quelle est la nouvelle tendance sexuelle la plus populaire aujourd’hui