in

Emmanuel Macron estime que «certains feraient mieux» de chercher un emploi que de «foutre le bordel»

Mercredi, Emmanuel Macron était à Egletons en Corrèze, et a visité l’Ecole d’Application aux métiers des Travaux Publics où il a prononcé une petite phrase qui continue aujourd’hui à faire beaucoup bruit.

Le président de la République a estimé qu’«au lieu de foutre le bordel, certains feraient mieux d’aller regarder s’ils ne peuvent pas avoir des postes là-bas» (à Ussel), sans toutefois préciser à qui il faisait référence.

Le président a tenu ces propos lors d’une conversation avec Alain Rousset, le président de la Région Nouvelle-Aquitaine, et faisait allusion à la situation du marché de l’emploi local.

Les mots du président de la République ont été rapidement repris sur les réseaux sociaux, et beaucoup d’internautes les ont pris comme un manque de respect. Bruno Roger-Petit, le porte-parole de l’Élysée a voulu éteindre la polémique, en reprenant un tweet de Bruno Jeudy, rédacteur en chef de Paris Match.

«Citation tronquée sortie de son contexte. Emmanuel Macron a rappelé que la recherche de solutions en matière d’emploi dépend de la responsabilité de tous les acteurs. Exemple : Whirlpool», avait expliqué l’ancien journaliste, en rapport avec la visite la veille d’Emmanuel Macron sur le site picard de l’entreprise.

Emmanuel Macron a déjà eu à faire face à ce genre de polémique. Au mois de septembre, il avait traité de « feignants » ceux qui s’opposaient à la loi Travail, et en juin, il s’était aussi fait reprendre pour sa phrase sur « les gens qui ne sont rien ». Alors ministre de l’Économie, il avait estimé en 2014 qu’il «y avait beaucoup d’illettrées» à l’abattoir de porcs Gad.

SOURCE: Le Parisien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Un homme lui fait des appels de phare, il décide alors de lui tirer dessus !

Rennes : L’amende de stationnement va doubler et passer à 34€ !