in

Un homme est accusé d’avoir agressé une fillette. Lors de son arrestation il fait une révélation surprenante.

Le monde avance et les mentalités changent, mais il n’empêche que dans certaines parties de ce monde, le fait d’être une femme n’est pas toujours une chose facile. Pili Hussein habite en Tanzanie, et a grandi dans un foyer polygamique : son père avait 6 femmes et 38 enfants.

Elle a passé son enfance à travailler dans les champs, et n’aura jamais la chance d’aller à l’école. Mariée à un homme violent, elle va s’enfuir de chez elle, et se mettre à la recherche d’un travail.

Pili va de village en village à la recherche de travail, et un jour elle s’arrête à Mererani, un village situé au pied d’une montagne (Kilimandjaro). À cet endroit, il existe une entreprise minière spécialisée dans l’extraction d’un minéral appelé Tanzanite.

View post on imgur.com

Cependant, le travail dans les mines est interdit aux femmes et pour contourner cet obstacle, Pili met en œuvre un plan incroyable.

« Les femmes sont interdites dans les mines, alors je me suis fait passer pour un homme. J’ai pris des pantalons larges que j’ai coupé pour en faire des shorts afin de ressembler à un homme. Et ça a marché », raconte Pili. Elle va changer de nom et d’apparence et se faire appeler « Oncle Hussein ». Le plan a fonctionné à merveille et personne ne s’est douté de rien.

« Je bossais avec des hommes entre 10 et 12 heures par jours et ils n’ont jamais suspecté que j’étais une femme. Je buvais du Konyagi (gin local) et plaisantais avec eux en parlant de femmes qui me « plaisaient » dans le village », rajoute Pili.

Pili travaille dur dans les mines, et un jour la chance lui sourit. Elle trouve deux grosses pierres de Tanzanite, et gagne une fortune qui lui permet de fonder sa propre société minière. Cependant, un événement inattendu va l’obliger à révéler sa véritable identité.

View post on imgur.com

Un jour, la police débarque dans le village, car une fillette dit avoir été violée par certains mineurs. Les forces de l’ordre arrêtent tout le monde y compris « Oncle Hussein » :

« Lorsque la police est arrivée sur les lieux, le violeur de la fillette les a regardés et leur a dit ‘c’est lui qui a violé la fille’, on m’a alors emmenée au poste de police », raconte Pili. Cette fois, elle n’a pas d’autre choix que de révéler son secret.

Pili demande à ce qu’on envoie une femme pour l’examiner, car personne ne croit à son histoire de femme déguisée en homme. Mais très vite le voile sera levé à ce sujet, et tout le village sera bouche bée en apprenant la nouvelle. Ses collègues mineurs sont sous le choc et personne ne croira à son histoire, jusqu’à ce qu’elle se marie et devienne maman.

View post on imgur.com

Aujourd’hui Pili n’a plus besoin de cacher sa véritable identité : « Je suis fière de ce que j’ai fait. Ça m’a rendue millionnaire, même si ça n’a pas toujours été facile. Je veux que ma fille aille à l’école et puisse vivre une vie différente de la mienne, je veux qu’elle ait toutes les chances de son côté. »

Pendant plusieurs années, Pili a réussi à faire le même travail que les hommes dans une mine sans que personne ne se rende compte qu’elle était une femme. C’est une preuve qu’il n’y a rien qu’une femme ne puisse pas faire, il suffit d’être courageuse et déterminée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce papa publie une photo avec sa fille sur Facebook. Un petit détail a priori anodin va enflammer la toile

7 signes qui prouvent que vous devez RÉDUIRE votre consommation de SUCRE!