in

L’industrie pharmaceutique devrait peut-être se tourner vers ce fruit qui combat le cancer !

Le corossolier est un arbre originaire d’Amérique tropicale et d’Afrique. Il produit un fruit appelé corossol qui est très apprécié pour son goût sucré et ses bienfaits thérapeutiques. Sa richesse en nutriments et ses propriétés médicinales ne sont plus à démontrer. Aujourd’hui nous avons la certitude qu’il peut jouer un rôle important dans la prévention de certains cancers et bon nombre de compagnies pharmaceutiques s’y intéressent.

Protégé par une écorce verte ornée d’épines, le corossol peut peser jusqu’à 5 kilos. Sa forte teneur en glucides le rend très sucré et c’est un fruit riche en fibres, en minéraux et en vitamine C, qui facilite l’absorption de fer. Vous pouvez le consommer sous forme de salade de fruits, de jus ou en sorbet.

Grâce aux différents nutriments qui le composent, le corossol est un médicament naturel de taille. En effet, il permet de lutter contre la dépression et les troubles nerveux, et c’est un puissant antibactérien et antifongique. Il permet la régulation des fonctions de l’organisme utilisées pour nettoyer le foie et équilibrer le taux de glycémie dans le sang. Les feuilles du corossolier, consommées en infusion, favorisent la digestion, en soulageant la diarrhée et luttent aussi contre les insomnies.

Mais encore, les propriétés de ce fruit permettent de prévenir le cancer

En effet, les premières recherches faites à ce sujet ont été effectuées par le National Cancer Institute en 1976 et les résultats ont montré que les feuilles de cet arbre avaient la capacité de neutraliser les cellules malignes. C’est la raison pour laquelle, les communautés pharmaceutiques et médicales s’intéressent aux propriétés miraculeuses de ce fruit, et affirment qu’il pourrait renforcer le système immunitaire et détruire les cellules cancéreuses.

Une étude de l’Université catholique de Corée du Sud a d’ailleurs prouvé que les feuilles de corossolier ont la capacité de neutraliser de façon sélective les cellules cancéreuses du côlon, sans affecter les cellules saines. Une vraie alternative à la chimiothérapie !

Son action est dix mille fois plus importante que celle de la chimiothérapie

Aux États-Unis l’Université PURDUE à Lafayette a permis de montrer que les feuilles du corossolier agissent de façon efficace sur les cellules cancéreuses, en ce qui concerne les cancers de la prostate, du pancréas et du poumon. Leur action est d’après les chercheurs, dix mille fois plus importante que celle de la chimiothérapie, le tout sans aucun effet secondaire contraignant.

Après une chimiothérapie, les malades ont un système immunitaire très affaibli, ce qui les expose à plusieurs autres infections. D’où l’importance de consommer le corossol, car les nutriments contenus dans le fruit, ont un effet antioxydant qui renforce le système de défense et prévient de nombreuses infections.

Un fruit à consommer avec modération

Cependant, c’est tout de même un fruit à consommer avec modération, car il peut altérer la flore intestinale et provoquer des diarrhées ou la constipation. C’est un fruit déconseillé aux femmes enceintes, à celles qui allaitent et aussi à ceux souffrant de problèmes de circulation sanguine.

En tout cas, grâce à ce fruit, les chercheurs ont déjà fait une grande avancée dans les recherches relatives au cancer. Pour le moment, il est conseillé aux malades de consommer du corossol afin de compléter les traitements de chimiothérapie, mais surtout pas de les remplacer. Les bienfaits de ses feuilles, écorce, chair et racine vont en effet protéger les malades des infections et renforcer leur système immunitaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Une recette naturelle pour faire disparaître la graisse abdominale en deux semaines !

Les parents tuent leur fils de 7 ans, ce que le docteur trouve dans sa main m’a brisé le coeur.