in

Un membre français de Daesh déclare regretter être parti en Syrie et voudrait revenir en France

Fait prisonnier à Raqqa, un djihadiste français regrette son départ en Syrie et voudrait revenir en France.

En France, Hocine était un professeur de langues au chômage qui vivait en banlieue parisienne. En 2015, il décide de partir en Syrie pour rejoindre le groupe État Islamique en Syrie.

Sur place, il affirme avoir eu un travail de bureau et ne pas avoir été formé au combat.

« On était quatre vieux. On était de côté, on regardait les combattants faire. Notre mission était de noter les gens, c’est tout » déclare-t-il.

Sur sa mission au sein du groupe terroriste, il précise: « On m’a confié le bureau du mariage, confie-t-il. Les sœurs qui avaient perdu leur mari, on les mettait dans un endroit spécifique et là, on leur proposait un mariage« .

 

Hocine affirme également qu’il n’approuvait pas la charia, la loi islamique instaurée par l’État Islamique, mais qu’il était contraint de la suivre.

L’ancien professeur ajoute néanmoins qu’il ne se considère pas comme une victime: « Je ne dis pas que je suis une victime. Je suis venu de mon propre gré« .

Interrogé sur les attentats sanglants de Paris qui a ont frappé la capitale en novembre 2015, il déclare « Ce sont des gens de l’Etat islamique, des émirs, pas l’Etat islamique en entier« .

Hocine assure avoir aujourd’hui des regrets d’être parti en Syrie. Il reconnait avoir commis une faute en rejoignant le groupe terroriste.

« Je regrette vraiment. J’aimerais revenir en France, continuer ma vie comme j’étais avant, j’étais tranquille » conclut-il.

L’homme sera jugé prochainement au Kurdistan irakien. Le gouvernement ne s’est pas encore prononcé sur une éventuelle extradition des djihadistes français partis en Syrie et en Irak.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vin Diesel a un frère jumeau et ils ne se ressemblent pas du tout!

NEW YORK: Au moins 6 morts et plusieurs blessés, voici tous les derniers détails.