in

Ils se débarrassent des pelures d’oranges dans un champ. 16 ans après, le résultat est incroyable

En Amérique du Sud et en Afrique, plusieurs hectares de forêts sont exploités chaque année pour des besoins industriels et économiques. Les conséquences de cette surexploitation ont un impact terrible sur l’environnement.

Heureusement, certaines personnes ont décidé de sauver ces écosystèmes, l’exemple de ce couple d’américains qui ont déposé des tonnes de pelures d’orange dans un champ au Costa Rica, à la fin des années 90. 16 ans après, le résultat est juste impressionnant.

Daniel Janzen et Winnie Hallwachs sont deux écologistes de l’université de Pennsylvanie. À la fin des années 90, ils ont conclu un accord avec un producteur de jus d’orange au Costa Rica en faisant don à l’entreprise, d’une partie de leurs terres déboisées située dans une zone protégée. En contrepartie, le producteur de jus d’orange devait se débarrasser de ses déchets au milieu du terrain. Une offre assez étonnante, mais que l’entreprise a accepté.

View post on imgur.com

Cependant un an après, une entreprise rivale a attaqué en justice la première société en leur demandant d’arrêter de jeter les déchets sur ce terrain, en déclarant que les écorces d’oranges polluaient l’environnement. Lorsque l’entreprise a été sommée d’arrêter de jeter les déchets, plus de 1 000 camions avaient déversé plus de 12 000 tonnes de pelures d’orange sur les terres désertes. L’endroit a été laissé intact pendant plus de 10 ans.

View post on imgur.com

Les écologistes américains avaient laissé un panneau sur le terrain pour se rappeler de l’endroit exact où les déchets avaient été déversés. Lorsqu’ils sont revenus 16 ans après, le panneau n’était plus visible, et ceux-ci se sont demandés s’ils étaient au bon endroit.

View post on imgur.com

Effectivement ils étaient au bon endroit, c’est juste l’environnement qui avait totalement changé. Les écorces d’orange s’étaient décomposés et avaient permis à la nature de renaître à nouveau. Les arbres étaient plus grands et plus forts et plusieurs espèces d’animaux, y compris les furets, étaient de retour dans la région.

View post on imgur.com

Selon une étude publiée par l’Université de Princeton, il a été démontré que la peau d’orange avait enrichi les sols. Les écologistes ont fini par retrouver le panneau qu’ils avaient laissé 16 ans auparavant, caché par les plantes et les arbustes. Cette expérience a révélé aux écologistes que les zones entièrement déboisées peuvent renaître de leurs cendres.

SOURCE: Incroyable

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La police demande à la population de Floride, de ne pas tirer sur l’ouragan Irma !

L’infirmière est émue en voyant ce que cet homme a fait pour réconforter sa femme malade.