in ,

VIDEO. Fusillade de Las Vegas: L’enquête s’oriente vers une «descente dans la folie» du tireur

La compagne de Stephen Paddock s’inquiétait de sa santé mentale, selon les médias américains…

Le mobile du massacre reste obscur. Mais l’enquête sur ce qui a poussé Stephen Paddock à tuer 59 personnes dimanche dernier à Las Vegas s’oriente vers de possibles troubles mentaux, selon CBS et NBC News.

Par la voix de son avocat, la compagne du tireur, Marilou Danley, a juré qu’elle ignorait tout de ses projets. Paddock lui a acheté un billet pour qu’elle aille voir sa famille aux Philippines, a-t-elle affirmé à son retour sur le territoire américain, mercredi.

Achat d’armes, cris nocturnes et perte de poids

Selon CBS, Danley a indiqué aux enquêteurs qu’avant de partir, elle s’inquiétait de la santé mentale de son compagnon. Selon une source de NBC, elle a notamment dit au FBI qu’« il était parfois allongé au lit, gémissant et criant  »Oh mon Dieu ». »

Selon ABC News, il était « obsédé » par l’ex-mari de sa compagne. Il a perdu énormément de poids pendant cette période et ne prenait plus soin de son apparence. Stephen Paddock a surtout acheté 33 fusils dans les 11 mois qui ont précédé l’attaque. « Il descendait dans la folie », conclut un enquêteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

VIDEO. Lyon: Un patron généreux reverse 1,6 million d’euros à ses salariés

Affaire Maëlys : le suspect N°1 continue de clamer son innocence !